Trappe de visite

La plupart des constructions de nos jours sont constituées de faux plafonds. Et c’est toujours nécessaire d’avoir accès aux équipements techniques qui y sont intégrés. De ce fait, la mise en place d’une trappe de visite s'impose. Une trappe de visite est, en effet, une ouverture au plafond permettant d'accéder aux espaces sous le toit. Quels sont ses véritables attributs ?

Les fonctions de la trappe de visite du plafond

Constituée d’une plaque hydrofuge et d’une bordure en aluminium, la trappe de visite permet d’opérer des vérifications et des réparations éventuelles des aménagements techniques d’un habitat. Elle permet d’accéder aux canalisations, compteurs ou robinets de gaz et d’eau après la pose de cloison ou plafonds en plaques de plâtre.

 

L’installation de la trappe de visite

1-     Marquer les contours et scier l’ouverture murale pour installer la trappe (4-6 mm de plus que les dimensions du cadre).

2-     Démonter le battant de la trappe et faire passer le cadre en diagonal dans l’ouverture murale prévue à cet effet.

3-     Positionner le cadre correctement (vérifier l’angularité) et le maintenir à l’aide de serre-joints. Marquer l’emplacement des vis à l’aide du patron prévu à cet effet. (distance de forage: ≤200mm entre chaque vis). Distance de forage au cas des trappes de visite Alumatic «étanches à l’air et à la poussière» : ≤100mm.

4-     Visser le cadre de la trappe et placer les cabochons en plastique livrés avec les vis. A l’aide d ́une foreuse de 3mm forer à travers le plâtre et les ailes en acier du cadre, ensuite poser la vis.

5-     Remplir le cadre et le battant séparément (battant démonté).

6-     Positionner le battant, mettre les crochets de sécurité et refermer la trappe.